Sélectionner une page

LE GRAIN DES CHOSES

PETIT MUSÉE DU QIN

Georges Goormaghtigh

 

 

LE GRAIN DES CHOSES témoigne de l’impact que peut avoir, en musique, un enseignement traditionnel, lorsqu’il est dispensé par un maître éminent. À travers ce livre-disque l’auteur revient sur son passé et nous livre des souvenirs de ses séjours en Chine, rendant ainsi hommage à son maître, Madame Tsar Teh-yun, musicienne, poétesse et calligraphe remarquable, décédée à l’âge de 102 ans. Il nous fait pénétrer, grâce au CD qui l’accompagne, dans son petit musée du qin où vibrent chaque soir sept cordes de soie.

 

Poète, calligraphe et musicienne originaire de la province du Zhejiang, Madame Tsar Teh-yun (1905-2007) a longtemps vécu à Shanghai. En 1950, elle s’installe à Hong Kong où elle va enseigner l’art du qin, l’antique cithare des lettrés chinois, jusqu’à un âge avancé. Animée d’une formidable soif de musique, Madame Tsar, ou Cai laoshi (maître Cai), comme on l’appelait, a formé à Hong Kong plusieurs générations d’élèves à une époque où, en Chine, l’héritage de la culture ancienne était menacé de disparition. Ses élèves transmettent aujourd’hui cet art singulièrement riche et profond, un art grâce auquel on peut, disent ses adeptes, se cultiver soi-même et entretenir son énergie vitale. Pour Cai laoshi la pratique du qin était aussi un moyen de connaissance lui permettant avant tout d’accomplir son humanité.

01. Dialogue du pêcheur et du bûcheron (le vieu Laloy, cordes épaisses)

par Georges Goormaghtigh

14. En pensant à un ami (le Sans nom, cordes fines)

par Tsar Teh-yun (Cai laoshi)

CONTACT / COMMANDE