Addendum

Cordes

Cordes fines / cordes épaisses

CORDes

… 鼓宮得宮角得角

«… Jouant do c’est bien do qu’on obtient, jouant mi, c’est bien mi. »

Ce vers de Rao Zongyi 饒宗頤 exprime le plaisir que l’on peut ressentir lorsque «tout va bien» en jouant. Il est mis en parallèle avec la joie du calligraphe qui a trouvé la Tranquillité.

Etapes de la fabrication d'un qin, copie d'époque Song d'une peinture de Gu Kaizhi

Etapes de la fabrication d’un qin, copie d’époque Song d’une peinture de Gu Kaizhi 顾恺之 (4e siècle).

On connaissait déjà les excellentes cordes de soie produites au Japon par la firme Marusan Hashimoto: plénitude sonore, pureté du timbre, confort de jeu, solidité.

Récemment de nouvelles cordes destinées à des instruments plutôt légers sont apparues, appelées «special thin edition» par leur créateur Mr. Hidekazu Hashimoto. Moins épaisses, mais fabriquées avec le même soin et la même matière première par cette entreprise établie non loin du lac Biwa, dans une région réputée pour la qualité de sa soie.

Etapes de la construction d'un qin, peinture d'après Gu Kaizhi

Cordes de soie «speciel edition» de la firme Marusan Hashimoto 丸三ハシモト株式会社

Là où les cordes standard, en raison de leur épaisseur, peinaient à monter dans l’aigu, ces cordes d’un moindre calibre parviennent – sans se rompre – à retrouver la hauteur choisie par Chen Changlin lorsqu’il monte les précieuses cordes mises à sa disposition par  Madame Zhang Chonghe,

Sur certains instruments, un accordage moins aigu donne également de surprenants résultats: sonorité claire et puissante, articulation particulièrement aisée. *

Depuis près d’un demi-siècle certains musiciens avaient pris l’habitude, pour ménager leur cordes, d’abaisser le diapason de leur instrument. Les cordes d’épaisseur moyenne, ou celles plus grosses encore, issues de l’atelier japonais répondent à cette esthétique du «grave» en musique. Elles conviennent fort bien aux instruments un peu lourds, dotés d’une table d’harmonie consistante. Dans l’aigu cependant, la délicatesse du timbre s’en ressent parfois, surtout dans les harmoniques. Les passages techniquement exigeants demandent souvent un effort qui rend laborieux le jeu, comme l’écoute.

De par leur épaisseur, de telles cordes ne sont pas vraiment adaptées aux instruments dont la table d’harmonie est légère. La corde fine, faite d’une soie assez solide pour supporter des tensions élevées, permet au contraire, un jeu aisé, même dans les hauteurs qu’affectionnaient les amateurs de qin d’avant la Révolution culturelle – époque qui sonna définitivement le glas de la production de cordes de qualité et préparait l’adoption généralisée de la corde métal.

____

* J’ai constaté, sur un ancien instrument dont la table d’harmonie s’était légèrement affaissée  凹  et ne supportait plus l’accordage à hauteur moyenne, que chacune des sept cordes «édition spéciale» fonctionnaient à merveille, accordées même très bas.